LA TRADITION DE LA PASTORALE EN BÉARN


C'est une association spécifique qui rassemble des personnes individuelles dans un but de créer sur plusieurs mois une dynamique culturelle et identitaire qui aboutit à un spectacle public en béarnais/occitan.
Propre à la culture gasconne et occitane, la pastorale est la survivance dans les milieux populaires des formes de théâtre urbain du XVème siècle : Miracle ou « Mistèri ».

Après son interdiction* par les autorités politiques et religieuses au XVIème siècle, le « Mistèri » médiéval survit dans les régions d’Europe du Sud : Soule, Béarn, Gers, Catalogne, Provence, etc.

Le nom de "Pastorale" n'a rien à voir avec le thème religieux. C'est simplement parce que les bêtes d'élevage (souvent les moutons) avaient leur place dans la vie quotidienne et donc dans les faits relatés. Et d'ailleurs, dans chacune, on voit traverser de vrais ou de faux moutons, accompagnés de chèvres ou de "ministres".


Actuellement :

Pastorale en BéarnLa Pastorale est un spectacle qui se déroule en occitan du Béarn, le béarnais.
Mais, tout le monde peut trouver sa place même sans parler ou maîtriser la langue.

En effet, si une pastorale se nourrie d'acteurs, de chanteurs, de danseurs et de musiciens traditionnels, elle a aussi besoin de couturières, de bricoleurs, de personnes se dévouant pour l'intendance, la régie, la billetterie, la réception ou tout simplement la bonne humeur.

La Pastorale permet aux gens de se rencontrer, de se connaître, de se fédérer autour d'un point d'Histoire de leur "pays", de s'investir dans une démarche culturelle exceptionnelle et ainsi de pouvoir vivre leur village mieux encore.


* interdiction car les sujets traités étaient contemporains et très très très engagés contre le ou les pouvoirs politique et religieux.