La monnaie béarnaise se cherche un nom
Encore un mois avant de connaître le nom de cette monnaie pour les acteurs de la transition écologique et sociale...
 

Au début de l’année 2014, l’association De Main en Main a vu le jour. Son objectif : créer une monnaie locale en Béarn pour les acteurs de la transition écologique et sociale. L’idée ne date pas de ce moment-là, elle avait déjà germé plusieurs mois en amont en prenant exemple sur des initiatives semblables à Villeneuve-sur-Lot, en région toulousaine, en Bretagne…

En créant cette monnaie, De Main en Main fait le choix de relocaliser la finance tout en redynamisant l’économie locale. L’argent circule au sein d’un même territoire et profite à des entreprises locales qui partagent une même éthique de respect de l’humain et de l’environnement.

L’autre question que l’association se pose : quel nom donner à cette monnaie ?

Après une consultation publique, plus de 100 noms ont été proposés.

À la fin du mois de juin, un vote par internet a permis de sélectionner 26 noms, parmi lesquels les adhérents ont tiré 6 noms : lo Beròi, Beròis ; l'Esper, Espers ; la Lutz, Lutz ; lo Pesquit, Pesquits ; la Tinda, Tindas ; la Vaqueta, Vaquetas.

Le choix final se fera à l’occasion de la Fête du Bois, à Lucq de Béarn, le 6 septembre.

Pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants de cette monnaie béarnaise, dirigez-vous vers le site internet de l’association.

Renseignements   et contact : contact@demainenmain.org