L'Escapade de Sèrgi Javaloyès
Sèrgi Javaloyès est né dans le quartier espagnol de La Marina à Oran en Algérie en 1951. Il ne rencontre la langue occitane (le béarnais, ici) qu’à l’âge de dix ans, à Nay...
 

Sèrgi Javaloyès est né dans le quartier espagnol de La Marina à Oran en Algérie en 1951. Il ne rencontre la langue occitane (le béarnais, ici) qu’à l’âge de dix ans, à Nay. Ces premières nouvelles sont publiées dans País Gascons, Lo Gai saber, Òc la revue de Bernat Manciet et enfin Reclams, l’une des principales revues littéraires occitanes, dont il est aujourd’hui le rédacteur-en-chef. Il a reçu le grand prix Joan Bodon 1998, pour son premier roman L’Òra de Partir, paru aux éditions Reclams en 1997. Les éditions Reclams ont publié en août 2010 Sorrom Borrom ou le Rêve du gave, un poème-épopée du Gave de Pau, dans ses deux versions, occitane et française, dont Joan Francés Tisnèr a tiré un spectacle éponyme et en mai 2015 « Au nom de la langue / Au nom de la lenga ».

C'est cet ouvrage qu'il viendra présenter et dédicacer ce samedi 4 mars de 15h00 à 18h00, à la librairie L'Escapade à Oloron avec une présentation formelle de l’ouvrage à 16h00, d'une durée de 30 minutes environ.
Cet essai pose trois questions essentielles sur la guerre des noms et graphies de la langue d’oc, sous ses formes béarnaise et gasconne :
- Quelle est la relation entre le nom de la langue et son utilisation ?
- Pour quelles raisons naissent des conflits acerbes concernant son nom et sa graphie, alors que la langue gasconne est, aujourd’hui, réellement en danger de mort ?
- Y a-t-il une dérive identitaire et communautariste du mouvement béarniste et gasconiste ?

Depuis le 2 novembre 2016, la librairie « L’Escapade » a remplacé « La Petite Librairie » au 16 rue de la Cathédrale à Oloron-Sainte-Marie. En reprenant cette institution d’Oloron et du Haut-Béarn, Cédric Laprun ambitionne de faire perdurer un certain esprit militant et de prouver qu’identité et universalité ne sont pas antinomiques mais sont bien les deux faces de toute ambition culturelle. A côté de la papeterie, un rayon « musiques » est ouvert pour mettre en avant les artistes locaux et/ou émergents. Depuis l’ouverture, sont organisées des rencontres et dédicaces avec les auteurs et éditeurs, avec l’ambition de développer des liens avec les associations et les événements locaux, mais aussi d’initier des actions transverses et des passerelles entre les auteurs et les chanteurs, musiciens, plasticiens, comédiens, photographes…

Pour en savoir plus : https://librairie-escapade.com/