Carnaval joue la transparence
A l’heure où chacun prône la transparence, Carnaval joue cartes sur table...
 

Que Le Carnaval Biarnés soit la plus grande fête de l’hiver : tout le monde le sait, ce que l’on sait moins c’est qu’elle est aussi un acteur important de l’économie locale :

La totalité des sommes qui lui sont versées par les institutionnels que sont le Conseil Régional (pour 10 000 €), le Conseil Général (pour 15 000€) et l’agglomération paloise (pour 126 500 €) est réinjectée dans l’économie paloise ou béarnaise.

A l’heure où chacun prône la transparence, Carnaval joue cartes sur table et livre ses chiffres à ceux qui veulent savoir où passent leurs impôts, ceux que ces trois institutions lui distribuent vont :

 

  • -        Pour 40 000 € à la rétribution des intermittents du spectacle : ils ne sont pas moins de 250 à 300 musiciens qui interviennent lors des 6 soirées, en bal ou en concert, et lors des 4 défilés dans les rues.
  • -          Pour 40 000 € à l’installation des différents chapiteaux et bungalows assurant l’accueil du public.
  • -          Pour 20 000 € à la mise en son et en lumière des animations, matériel et rétribution des professionnels du son et de l’image.
  • -          Pour 30 000 € aux différents métiers de la communication : les graphistes, imprimeurs, distributeurs et radios qui assurent la publicité de l’événement.
  • -          Pour 10 000 € aux services de sécurité : le gardiennage, le secours aux personnes, la protection incendie …
  • -          Pour 20 000 € à la rétribution de la salariée de l’association, à temps non complet, et du technicien de l’événement.
  • -          Pour 10 000 € pour les achats divers de confection des costumes, personnages, géants, confettis et goûters des enfants, vaisselle, drapeaux …

Le reste des revenus de l’association est constitué des ventes de repas et boissons au cours de l’événement. Et sa richesse ultime est impossible à quantifier : c’est celle des milliers d’heures données bénévolement par les passionnés qui travaillent durant toute l’année à la confection / réparation des costumes, géants et autres accessoires.

Pas un centime des  dotations n’est utilisé par les bénévoles de l’association pour leur confort ou la couverture de leurs frais de déplacement, chacun œuvrant pour la réussite de cette manifestation de manière totalement désintéressée.

Ce qui est remarquable et a toujours été une priorité de l’équipe organisatrice du Carnaval Biarnés, c’est que les partenaires choisis sont tous des employeurs du territoire et que Carnaval contribue à la bonne marche de l’économie locale en permettant à ces entreprises de remplir leurs carnets de commande en une période de l’année pauvre en événements festifs. A ce titre, Carnaval revendique une place d’acteur culturel mais aussi économique et social du territoire de Béarn.