2017oc poursuit son action
Les fédérations et organismes œuvrant pour la langue et la culture occitanes s'étaient réunies pour questionner les candidats à la présidence de la République à qui ils avaient adressé une lettre. Cette même lettre a été envoyée à tous les candidats aux législatives...
 

Nous vous en parlions avant le premier tour de l'élection présidentielle. Les fédérations et organismes oeuvrant pour la langue et la culture occitanes s'étaient réunies pour questionner les candidats à la présidence de la République à qui ils avaient adressé une lettre. Cette même lettre a été envoyée à tous les candidats aux législatives. Un site internet dédié a été créé sur lequel vous pouvez trouver la lettre.


Dans cette lettre, ils demandent que l’État assume enfin ses responsabilités et devoirs en matière de transmission de cette ressource menacée de la culture nationale et que les candidats s'expriment sur 7 points :
- le nombre de locuteurs,
- la proposition de loi n° 4096, relative à la promotion des langues régionales,
- l’enseignement,
- l’Office public de la langue occitane,
- le domaine du patrimoine, de la création et de la diffusion,
- le Conseil économique social et environnemental,
- la valorisation et la transmission des langues et cultures régionales et notamment de l’occitan ou langue d’oc.

Si vous voulez connaître le positionnement des candidats de votre circonscription, s'ils en ont un, c'est très simple il vous suffit d'aller sur : www.2017oc.fr
Vous pouvez également suivre l'actualité sur les réseaux sociaux grâce à la page Facebook : 2017oc et à Twitter : #2017oc